Atelier de formation en andragogie

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme triennal (2021-2023) de formation continue, le centre de formation des professions de justice (CFPJ)  a organisé, sur fonds propres, un atelier de formation en andragogie au profit des formateurs et  enseignants du centre.

L’atelier s’est tenu du 10 au 11 juin 2021 et a ciblé quarante(40) participants.  Sur les quarante(40) participants attendus, trente- un (31) ont effectivement pris part à cette session de formation.

Cette session s’est tenue dans les locaux du CFPJ et a eu pour objectif d’améliorer les capacités des formateurs et enseignants dans la préparation et l’animation de leurs unités d’enseignement et de l’évaluation des élèves.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par trois(03) interventions : le mot de bienvenue de la directrice générale  du CFPJ madame Batankimyém SOUKOUDE FIAWONOU; l’intervention du président du conseil scientifique monsieur SAMTA  Badjona  et le discours d’ouverture du président  du comité de réflexion et de propositions tenant lieu du conseil d’administration du CFPJ monsieur BASSAH  Agbényo.

Cette formation vise à améliorer les capacités des enseignants du CFPJ dans la préparation et l’animation de leurs unités d’enseignement et de l’évaluation des élèves.  Elle les permettra aussi :

  • d’acquérir les connaissances de bases de l’andragogie ;
  • identifier les outils et les méthodes d’enseignement adaptés à la formation des adultes ;
  • mettre en cohérence la philosophie de formation du centre avec les principes andragogiques ;
  • développer chez les enseignants du centre les capacités à mettre en œuvre les outils et méthodes d’enseignement adaptés aux adultes ;
  • améliorer la qualité des formations initiales et continues.

Le formateur à cet atelier de formation est le professeur BITO  Kossi, enseignant au Département de Psychologie Appliquée, à la Faculté des Sciences de l’Homme et de la société à l’Université de Lomé. Le facilitateur à cette session de formation en andragogie était monsieur BASSAH  Agbényo, magistrat, président de la chambre judiciaire de la cour suprême et formateur au CFPJ.

Au cours de cet atelier, deux modules ont été successivement développés. Il s’agit des généralités sur l’andragogie  et des méthodes et technique en andragogie.

Ainsi, l’andragogie est définie comme un effort organisé et soutenu pour aider les adultes à apprendre d’une manière qui mette en valeur leurs capacités à diriger eux-mêmes leur apprentissage. Le formateur a fait l’historique  sur la notion d’andragogie dont le concept remonte à l’éducateur allemand Alexander Kapp en 1833. Ce concept a évolué vers une théorie de la formation des adultes sous la plume de l’américain Malcolm Knowles dans les années 1950. Il a ensuite fait la comparaison entre la notion de la pédagogie  et l’andragogie.  Tandis que la pédagogie se définit comme l’art  et la science d’enseigner les enfants  ou  adolescents,  l’andragogie est définie comme l’art et la science d’enseigner les adultes. De même, Goguelin en 1989 a distingué la pédagogie qu’il a associé à la formation des enfants, de l’andragogie associé elle à la formation des adultes.

Aussi a-t-il mis l’accent sur les caractéristiques de l’adulte dont la définition se résume en trois points :

  •  les définitions convenues ou stipulées : l’adulte est défini comme une personne qui a atteint l’âge de la maturité qui se situe entre 16 et 21 ans selon les pays et les sociétés.
  • Les  définitions descriptives : l’adulte est une personne qui a atteint la maturité biologique, à l’age de 20 à 25 ans.
  • Les définitions normatives : l’adulte est la personne qui est raisonnable, responsable, autonome, mûre.

On peut retenir de façon générale, que l’âge adulte commence à la fin de l’adolescence entre 18 et 25 ans et se termine au début de la vieillesse aux environs de 60 ou même 65ans.

En ce qui concerne les méthodes andrologiques, le formateur en a cité  quelques-unes : Les méthodes actives et les méthodes interrogative; les méthodes démonstratives…

Comme techniques on peut citer entre autre : l’exposé ; l’étude de cas ; les travaux de groupes ; les jeux de rôles ; le brainstorming ou remue-méninge…  En outre, le formateur a cité d’autres techniques non moins importantes telles que la démonstration ; l’enseignement programmé ; l’enseignement assisté par ordinateur ; les exercices ; le témoignage ; la lecture

Le formateur  a terminé sa présentation faisant la distinction entre support et outil de travail.  Il a souligné qu’aujourd’hui la distinction entre support pédagogique et outil pédagogique n’est pas nette. Ces deux termes sont souvent utilisés comme synonymes.

En effet ; un outil pédagogique est un support associé à une démarche  et élaboré  dans le but d’aider à apprendre. Le support pédagogique ou un outil pédagogique est un moyen matériel utilisé pour illustrer  ce qui est présenté par l’enseignant  afin d’aider à la compréhension. Comme exemples de supports ou outils, le formateur en a  cité entre autres des polycopiés, une photo, une vidéo, un tableau blanc, une carte, un schéma, un graphique, un film…

Une évaluation de la session est faite par les participants à la fin de la session de formation. Cette évaluation a donné les résultats suivants :

  • tous les participants sont satisfaits de la session,
  • les participants dans leur majorité sont satisfaits de la qualité des échanges qui ont été fructueux,
  • les participants sont satisfaits du déroulement de la session,
  • la durée de la formation était adaptée,
  • les conditions matérielles (formation, restauration…) étaient également  adaptées.