Cérémonie de remise de diplômes

Le jeudi 30 juin 2022 a eu lieu au centre de formation des professions de justice (CFPJ) une cérémonie de remise de diplômes à 24 auditeurs de justice et à 40 élèves greffiers et secrétaires de parquet de la promotion 2019-2021.

La cérémonie a été présidée par le ministre de la justice et de la législation, monsieur AGBETOMEY Kokouvi, en présence du directeur général du centre monsieur BIDASSA Essozimna ainsi que de plusieurs autorités civiles, administratives et militaires.

 

Étaient également présentes d’éminentes personnalités du monde judiciaire au rang desquels ; les hauts magistrats de la Cour Suprême, l’inspecteur général des services juridictionnels et pénitentiaires, les directeurs des services centraux du ministère de la justice, le corps enseignant du CFPJ, les chefs de juridiction et de parquet de la cour d’appel de Lomé, les représentants des directeurs généraux de la gendarmerie et de la police nationales, les auxiliaires de justice, les récipiendaires et leurs parents.

Elle a débutée à 9 heures 20 minutes par l’exécution de l’hymne nationale puis l’observation d’une minute de silence en mémoire du feu commandant ASSAFOGAN Komla, auditeur de justice, délégué de la promotion 2019-2021.

 

Dans son mot de circonstance, Monsieur BIDASSA Essozimna, directeur général du CFPJ a souhaité la bienvenue à toute l’assistance et adresser ses vifs remerciements aux membres du gouvernement et à tous ceux qui ont fait le déplacement du CFPJ pour rehausser de leur présence l’éclat de la cérémonie,

édictée par l’article 22 du décret N°2011-119/PR du 6 juillet 2011 portant organisation et fonctionnement du centre de formation des professions de justice. En effet aux termes dudit texte, les titres et diplômes du centre sont remis aux élèves, au cours d’une cérémonie officielle qui peut être organisée pour un ou plusieurs départements à l’issu de l’année académique.  Il a également saisi cette occasion pour remercier les plus hautes autorités de ce pays et témoigner au ministre de la justice et de la législation sa reconnaissance et sa gratitude pour son écoute permanente et sa disponibilité soutenue à accompagner le centre dans toutes ses activités.

Le directeur général a prodigué des conseils aux récipiendaires et rappelé particulièrement au auditeurs, qu’un bon magistrat est un magistrat mesuré, pondéré et prudent, qui sait qu’une parole malheureuse ou trop rapide peut être aussi dévastatrice qu’un acte.

 

Il a fini ses propos en rendant un vibrant hommage à madame SOUKOUDE-FIAWONOU qui par son travail, son abnégation, son courage, voire sa témérité a rendu ce centre opérationnel.

Prenant la parole à la suite du directeur général du CFPJ, monsieur AGBETOMEY Kokouvi, ministre de la justice et de la législation, a remercié le Chef de l’Etat son Excellence monsieur  Faure Essozimna GNASSINGBE, qui a pris à cœur l’initiative de créer le centre de formation des professions de justice (CFPJ), un outil de modernisation de la justice dont la mission est de contribuer au rayonnement de la justice togolaise à travers une rigoureuse formation initiale et continue des acteurs de la justice.

 

Poursuivant son discours, l’orateur a adressé ses remerciements aux partenaires techniques et financiers qui ont toujours accompagné le centre pour la réussite de ses activités. Il associe bien évidemment à cet hommage mérité, madame SOUKOUDE-FIAWONOU Batankimyém, la directrice générale sortante pour le travail accompli durant son passage à la tête du centre, ainsi qu’aux membres de la direction et des organes du centre dont la volonté agissante a rendu possible le démarrage et la poursuite des différentes formations. Il a témoigné sa gratitude aux formateurs pour avoir accepté de consacrer de leur temps à la formation de leurs jeunes collègues.

 

Pour finir, Le ministre a convié les nouveaux magistrats,  greffiers et secrétaires de parquet à œuvrer pour relever les nombreux défis et enjeux actuels de la justice et leur a souhaité une bonne carrière.

Après la série des discours, la phase de la remise effective des diplômes est intervenue.

Elle a débuté d’abord par la remise de diplômes à la troisième promotion d’auditeurs de justice par monsieur le ministre de la justice. Ensuite a suivi celle de la deuxième promotion d’élèves greffiers et secrétaires de parquet par le président du conseil scientifique, monsieur SAMTA

Badjona,formateur au centre.

 

 

 

 

Les autres diplômes ont été remis aux récipiendaires par les différentes personnalités présentes à la cérémonie.

 

Les récipiendaires ont, à travers leur porte-parole, l’auditeur de justice, SIMFEYA M’Djougouna Kougana, remercié le gouvernement par le biais du ministre de la justice, la direction générale, les formateurs et l’ensemble du personnel du centre, pour l’attention à eux accordée tout au long de la formation. Il a fini en promettant au nom des récipiendaires des deux départements, de tout mettre tout en œuvre pour être à la hauteur de la confiance placée en eux.

 

 

 

 

Une prise de photos de famille entre les officiels, les enseignants et les impétrants, suivie d’un cocktail offert à l’assistance par la direction ont clôturé la cérémonie autour de 12 h 21 minutes.